Aux mille écritures indociles

14067698_1659488497676584_2771080069332412769_n

Ouais j’sais tu préfères les chaparder, les bouquins
et souvent c’est plus chouette, de les subtiliser, oui,
mais bon
on va pas en faire une morale, hein !

Et puis parfois, ‘faut mettre un peu dans la caisse
pour financer un casse
qui participera
d’un monde
un peu moins moche

Alors, file! Sors de ta chambre (tu la rangeras après)

Et va voir ce qui se trame chez Al Dante,
ils galèrent grave

Nous avons besoin de toi,
oui toi!,
amie, amie,
des entrelacs
indociles

(Interlude historique)

Al-Dante

Créées en 1994, les éditions Al Dante oeuvrent à faire sortir de la marge les écritures les plus contemporaines. Cultivant l’exigence, sous toutes ses formes, comme une nécessité, Al Dante publie des livres – poésie, proses poétiques et expérimentales, essais théoriques, catalogues et publications d’artistes, anthologies, revues –, mais également des CD (poésie sonore, musique), des DVD, des journaux, participe à et organise des manifestations – lectures, performances, colloques, expositions…

Ce travail de mise au jour n’obéit à aucun courant ni à aucun mouvement, il ne suit ni ne cherche à initier aucune mode. Ce qu’opèrent les éditions Al Dante, c’est l’ouverture d’un champ, la création d’un espace de pensée, d’expérimentation et de confrontation publiques : un travail de décloisonnement qui cherche à mettre en faillite l’intellectualisme pédant comme l’abrutissement de masse, par la mise en action d’une pensée critique.

14141931_148333528945283_7268317447342910549_n

Des éditions sans distance

Les éditions Al Dante participent essentiellement d’un courant de résistance : résistance aux proses et images de consommation courante, propos académiques et autres croyances d’époque… pour multiplier les marges vives au sein d’un consensus figé. Pas plus que les autres arts, la littérature n’est atemporelle, au sens où elle serait déconnectée de son temps, de son époque ; ce qui ne signifie pas, non plus, que la littérature contemporaine soit réductible au reportage ou au roman « à la mode ». Or, là où, en art, des lieux institutionnels consacrés aux oeuvres contemporaines ont été créés, subventionnés et rendus publics depuis des décennies, en littérature persiste l’idée selon laquelle
«c’est le public qui choisit »… sans qu’on lui offre les moyens de ce choix.
À l’opposé de ces consensus, l’existence des éditions Al Dante procède du désir de comprendre et de faire paraître ce qui se passe dans les écritures indociles : Sous un indéchiffrable label (Al Dante ne signifie rien d’autre… que le sens que lui donnent les livres publiés) sont réunis des textes qui se rejoignent sur le besoin de prendre en considération l’écriture comme génératrice de réflexions (sur tout ce qui participe à l’élaboration de notre environnement sociétal) : il s’agit de donner prise au débat, à la discussion, à la critique. Des oeuvres dont la lecture n’est pas une validation passive, mais active un processus participatif.

Des publications non formatées

L’une des spécificités des éditions Al Dante est d’avoir toujours mis en oeuvre tous les moyens techniques pour que ces propositions hors normes puissent exister sans devoir se plier à une ligne éditoriale réductrice et normative. Au contraire, c’est l’espace éditorial lui-même qui se plie aux règles des publications : la dimension exploratoire – transgenre – des travaux publiés génère une multiplicité de formes, chaque livre inventant ses propres règles syntaxiques, visuelles et, au besoin, éditoriales.

Se donner les moyens

Pour affirmer son propos le plus clairement possible, les éditions Al Dante décident de ne pas se plier aux logiques éditoriales qui affirment que rien n’est possible sans concession au marchandising en vigueur : production et diffusion de proses formatées, création de collections considérées comme commercialement porteuses, imposition d’une ligne esthétique par laquelle chaque livre perdrait de son identité, pour rejoindre l’anonymat d’un simple produit de consommation. Bien au contraire, les éditions Al Dante s’identifient comme un réseau de pensée en mouvement, où s’expérimentent et se vivent de nouvelles paroles, de nouvelles écritures, hors des marges où elles ont pris l’habitude d’échouer, et ce malgré une situation économique et politique de plus en plus hostile. Ce réseau se construit grâce aux engagements d’ami(e)s dont les activités d’auteur(e) nourrissent et renforcent notre espace éditorial ; mais également de « personnes partenaires» (responsables d’associations, d’institutions, de librairies, de lieux d’expressions divers) qui par leur activisme permettent à ces expressions nouvelles de circuler.

Mais, en dernier ressort, il revient aux lecteurs, et à eux seuls, de nous permettre de vivre et de continuer notre travail de création critique…

couv_nasses-light

Chronologie

1994 • Création de l’association Al Dante (Aix-en-Provence – 13). Et départ immédiat pour Marseille, place Jean Jaurès.
1995 • Installation des éditions Al Dante à Marseille – rue Thiers. Premiers livres (Jean-Marie Gleize, Tarkos, Michel Crozatier, revue Nioques, collectif contre le négationnisme dirigé par Natacha Michel).
1999 • Création de la SARL SADE, société éditrice des éditions Al Dante. Installation rue de Paris à Romainville (93).
Septembre 2006 • Cessation temporaire d’activités en Septembre – fin de la société SADE. Installation à La Cherade (Creuse).
Création de l’association NAD (New Al Dante), association organisatrice d’événements, productions d’objets et de publications d’artistes.
Février 2007 • Premier Manifesten à Limoges.
Septembre 2007 • création de la SARL Al Dante par Rudy Ricciotti (actionnaire majoritaire, mécène & gérant), nouvelle société éditrice. Reprise des activités éditoriales.
Avril 2008 • Installation à Limoge, rue Palvézy.
Août 2010 • Retour à Marseille. Installation des bureaux rue Saint-Sylvestre.
juin 2012 • Création de la collection «Documents». Collection qui réunit des textes théoriques sur la politique (L’intelligence de la politique de Sylvain lazarus), des documents sur des séquences politiques récentes (ainsi, le livre de Hazem El Moukaddem sur les groupes révolutionnaires armés français de 1968 à 2000) et des livres militants (Georges Ibrahim Abdallah).
juillet 2012 • Rudy Ricciotti se retire des éditions Al Dante (il en abandonnera officiellement la gérance en janvier 2013). Les éditions Al Dante s’installent pour une courte durée aux grands terrains, lieu de regroupement de diverses structures, rue Vian à Marseille.
septembre 2012 • Création de la revue Attaques, où se croisent poètes, philosophes, politiques, écrivains, plasticiens, photographes, lecteurs… qui font les éditions Al Dante au présent.
avril 2013 • Installation des éditions Al Dante dans le quartier de la Plaine, toujours à Marseille. Nouvelle adresse postale : 1 rue du Loisir, dans le premier arrondissement.
Projet de création d’un lieu ouvert au public. Travaux en court…
Al Dante, bientôt 20 ans, éditions toujours en chantier…

couv_Janis-light

Alors tu sais ce qu’il te reste à faire …

Tu es contre la Marchandise Autoritaire …?

Précisément,
stratégiquement.

Il est inadmissible
qu’Al Dante disparaisse…

File !

L’objectif, c’est mille !

arton2167


Warning: Division by zero in /home/xnentrel/www/wp-includes/comment-template.php on line 1379

Laisser un commentaire